Espace Muséal "Les Bains de la Reine"

Association Kastell Kozh

5, place du château 56160 Guémené-sur-Scorff

Entrée libre et gratuite

Horaires

Avril, mai, juin, septembre

Mardi au dimanche de 10h à 12h30 et de 14h à 18h

(Fermé le 01/05)

1er juillet au 31 août

Tous les jours de 9h30 à 13h et de 14h à 18h30

(ouvert les 14/07 et 15/08)

Octobre à mars

Mardi au samedi de 10h à 12h30 et de 14h à 17h30

(Fermé les 25/12 et 01/01)

Entrée gratuite

02 97 28 01 20

kastell.kozh@orange.fr

  • Facebook - White Circle
  • Google+ - White Circle

Idées de sorties? c'est par là!

Office de Tourisme du Pays du Roi Morvan

logo_nom_pourpre.jpg

Espace Muséal

Les Bains de la Reine

Propre au Moyen Age ?

Encore aujourd’hui, le Moyen Âge a mauvaise réputation concernant l’hygiène et les soins du corps, on parle d’une société crasseuse à l’hygiène douteuse ! La réalité est tout autre ! Depuis l’Antiquité, on connait les « bains », les « étuves » et les latrines. « Les Bains de la Reine » à Guémené-sur-Scorff, étuve médiévale construite vers 1380 par les Jean Ier de Rohan présentent toutes les caractéristiques du sauna et du hammam. Cet aménagement privé placé au centre d’une scénographie dédiée à l’hygiène et à la cosmétique au Moyen Âge vous réconciliera avec ces idées reçues.

Crédit E.Berthier

3 étuves en France dont 1 à Guémené-sur-Scorff!

"Les Bains de la Reine"

La cité de Guémené-sur-Scorff, possède aujourd’hui un patrimoine riche, de qualité, hérité principalement de la famille des Rohan, une des plus anciennes noblesses de Bretagne. Malheureusement, les XIXe et XXe siècles ont mis à mal ce patrimoine. Aujourd’hui, le tracé de l’enceinte a complètement disparu mais dans sa plus grande évolution, le château occupait deux hectares. Ce dernier a connu au cours des siècles, de nombreuses transformations dues aux différents seigneurs qui se sont succédés.

 

Histoire d’un aller-retour…

 

1927 : une vaste opération de lotissements est engagée par la mairie de Guémené-sur-Scorff, elle concerne la zone du château des Rohan-Guémené.

1929 : les éléments ayant une certaine valeur architecturale sont vendus dont « Les Bains de la Reine » à un antiquaire de Vitré.

Monseigneur DE VILLENEUVE, originaire de Locmalo, passionné d’histoire et d’archéologie, procède à un calepinage : il effectue un croquis et un numérotage des pierres avant le démontage de ces dernières.

1974 : au décès de l’antiquaire, le domaine est vendu et menacé de démolition.Les « Bains » sont démontés et numérotés une seconde fois et entreposés dans un

 

local municipal de Vitré.

1999 : Mme Eugénie GOURLET, une habitante de Guémené-sur-Scorff, qui a eu connaissance de ces faits, en informe la municipalité. Une demande de restitution est lancée par la mairie de Guémené-sur-Scorff mais elle est irrecevable car l’édifice est classé aux Monuments Historiques pour le département d’Ille-et-Vilaine.

2002 : la loi sur les Musées permet de régler la situation, elle assure la libre cession d’un Monument Historique d’un département à un autre.

2003 : les « pierres » sont restituées à la commune de Guémené-sur-Scorff. L’architecte des bâtiments de France pour le Morbihan, M. Christophe GARETTA, met en relation la municipalité et M. Léo GOAS-STRAAIJER,

architecte spécialisé dans le domaine du patrimoine médiéval.

2005 : le numérotage de 1974 ayant disparu, l’architecte se base sur celui réalisé par Monseigneur DE VILLENEUVE et sur des photos d’archives afin d’établir un nouveau calepinage des « pierres ».

2008 : « Les Bains de la Reine » sont remontés dans un ancien garage automobile, place du château.